Du logement à la maison

Pour la majorité des gens, une hypothèque représente la dette la plus importante qu’ils auront à payer et leur maison, leur plus gros investissement. Si vous êtes locataire depuis des années, il est peut-être temps pour vous de devenir propriétaire et de faire fructifier votre investissement.

du-logement-a-la-maison

Première étape : déterminez quelle est la différence entre le coût mensuel d’une propriété et celui d’un loyer. Il existe de nombreuses calculatrices en ligne qui permettent d’évaluer ces dépenses en tenant compte des taxes, des services et d’autres montants que vous ne payez peut-être pas en tant que locataire.

Des économies dans votre tirelire ?

Un autre élément à considérer : avez-vous une mise de fonds ? Un prêteur (comme une institution financière ou un courtier en hypothèques) peut vous expliquer les plus récentes règles concernant le pourcentage du coût d’achat que vous pouvez financer.

Si vous avez déjà cotisé à un REER, vous pourriez en retirer des sommes – libres d’impôt – et les utiliser à titre de mise de fonds. La section Régime d’accession à la propriété de l’Agence du revenu du Canada (www.cra-arc.gc.ca/reer) vous renseignera sur le sujet. Votre cote de crédit est-elle bonne ? Celle-ci déterminera si votre demande de financement hypothécaire sera acceptée ou refusée. Avez-vous l’argent nécessaire pour les frais de clôture tels que les coûts de déménagement, les frais juridiques et les droits de cession immobilière ?

Inscrire le montant de l’achat de votre première maison dans votre déclaration de revenus et de prestations pourrait vous permettre d’économiser jusqu’à 750 $, ce qui pourrait vous aider à payer certains de ces frais.

Renseignez-vous sur www.cra-arc.gc.ca/preparezvous
————————————————————————–
Merci de nous faire part de vos commentaire sur Micasa.ca.

Pour contacter l’auteur de cet article, veuillez-vous référer au site web suivante :
http://www.journaldemontreal.com/contactez-nous

Au plaisir de vous revoir bientôt.