Installer un détecteur de monoxyde de carbone (CO)

Le monoxyde de carbone (CO) est un gaz inodore et incolore. Parce qu’on ne peut ni le voir, ni le sentir, ni le goûter, le CO peut avoir un effet sur les membres de votre famille et vous avant même que vous n’ayez détecté sa présence.

Installer un détecteur de monoxyde de carbone

Les avertisseurs de monoxyde de carbone

Selon la Société canadienne d’hypothèques et de logement (SCHL), malgré tous vos efforts pour prévenir la présence de CO dans votre maison, des accidents peuvent se produire. C’est pourquoi il est recommandé d’installer au moins un avertisseur de CO dans votre demeure. C’est une bonne mesure de sécurité. Dans certaines municipalités, c’est même une obligation.

Recherchez un avertisseur répertorié par l’Association canadienne de normalisation (CSA). Les logos de l’organisme figureront sur le produit. Choisissez un avertisseur doté d’une mémoire si vous voulez mesurer une exposition prolongée à de faibles concentrations, aussi bien qu’une exposition de courte durée à des concentrations élevées.

Les avertisseurs alimentés par piles peuvent être installés aux endroits les plus pratiques. Toutefois, tout appareil à piles exige une grande diligence de l’utilisateur dans le remplacement des piles mortes. Ne branchez jamais un appareil enfichable dans une prise de courant actionnée par un interrupteur mural.

Trois principaux types offerts

Il existe trois principaux types d’avertisseurs de CO : à métal-oxyde-semiconducteur, biomimétique et électrochimique. Le métal-oxyde-semiconducteur (MOS) est la technologie de détection du CO la plus ancienne. De l’oxyde d’étain chauffé réagit avec le CO pour déterminer le niveau de gaz toxique. L’appareil doit obligatoirement être branché au circuit électrique.

Le détecteur biomimétique utilise des disques recouverts de gel qui s’assombrissent en présence de CO. C’est ce changement de couleur qui déclenche l’alarme. Les appareils de ce type sont moins coûteux et peuvent être alimentés par piles. Avec l’avertisseur électrochimique, une réaction chimique au contact du CO provoque le passage d’un courant électrique qui déclenche une alarme. Très sensibles, les avertisseurs électrochimiques offrent une lecture exacte à toutes les concentrations de CO.

La plupart des fabricants indiquent à quel endroit vous devez placer leur détecteur. En règle générale, le meilleur endroit où placer ce dernier est là où vous pourrez l’entendre durant votre sommeil. Remplacez les avertisseurs au moins tous les cinq ans.

(Source : SCHL)

(F.D.)

PHOTO  Détecteur monoxyde de carbone

CRÉDIT ; Shutterstock.com