Règles et sécurité relatives aux mains courantes

Les conséquences d’une chute dans un escalier peuvent parfois être graves et de longue durée. C’est pourquoi la Régie du bâtiment du Québec a émis des règles pour la construction de mains courantes (rampes d’escalier), pour les escaliers privés ou publics.

regles-et-securite-relatives-mains-courantes

La hauteur d’une main courante

Quel que soit le nombre de marches d’un escalier, il est recommandé d’installer des mains courantes et, si possible, qu’elles soient fonctionnelles de chaque côté de l’escalier. Des mains courantes fonctionnelles doivent être posées en juxtaposition ou en remplacement des mains courantes existantes n’ayant qu’une valeur décorative.

Les mains courantes doivent être placées à peu près au niveau du coude d’un adulte : une hauteur de 900 mm à 965 mm (de 35 1/2 po à 38 po). Cette hauteur convient aux adultes âgés qui utilisent ces éléments comme support. Un adulte doit être en mesure de saisir la main courante et d’en faire le tour avec sa main. Si vous enroulez un ruban à mesurer autour de la main courante, celle-ci devrait avoir une circonférence inférieure à 160 mm (6 1/4 po) dans le cas des mains d’adultes ; une circonférence de 100 mm (4 po) convient parfaitement aux mains d’enfants. Assurez-vous que les mains courantes sont faciles à voir, même si l’éclairage est faible ou qu’il fait nuit, et qu’elles possèdent des indicateurs tactiles qui avertissent l’utilisateur qu’il arrive au bout de l’escalier.

Une main courante sécuritaire

Fixez solidement les mains courantes aux murs et aux poteaux. Vous devriez être en mesure de placer tout votre poids sur la main courante sans endommager le mur, le poteau ou la main courante elle-même. Réparez les mains courantes instables ou brisées.

La prudence est de mise

Tenez toujours la main courante lorsque vous montez ou descendez l’escalier, ou restez toujours à portée de la main courante. Ne transportez jamais d’objets, comme un gros panier à lessive, dans les escaliers, surtout s’il vous faut vos deux mains ou si ces articles vous empêchent de voir les marches.

Employez plutôt un sac à lessive, par exemple, que vous pourrez transporter d’une main, traîner ou lancer au bas de l’escalier. Gardez toujours une main libre pour agripper la main courante. Les personnes plus vulnérables dans les escaliers devraient toujours garder les deux mains libres pour saisir les mains courantes, surtout en descendant.