De l’air, s’il vous plaît

Ce qu’il faut savoir sur la moisissure dans les maisons

Ce qu'il faut savoir sur les moisissures...

La moisissure est un champignon qui se forme sur la nourriture ou sur les matériaux humides. Selon Santé Canada, la présence de moisissure dans une maison peut nuire à la santé de ses occupants.

Les risques pour la santé sont particulièrement élevés pour les enfants, les personnes âgées, les femmes enceintes et toutes les personnes qui souffrent d’asthme ou d’allergies. La Société canadienne d’hypothèques et de logement (SCHL) vous propose les conseils suivants sur la moisissure :

1 – Repérez les endroits où la moisissure se développe facilement

Il faut bien regarder s’il y a de la moisissure dans les endroits humides et ceux où il y a souvent des fuites, des dommages causés par l’eau ou de la condensation. La moisissure se développe souvent dans les sous-sols, les vides sanitaires et les garde-robes, autour des éviers et des baignoires, sur le rebord des fenêtres, sur la moquette ou les meubles humides, sur les plaques de plâtre et les produits de bois ou de papier humides et sur les murs et les planchers des cuisines, des salles de bain et des buanderies. Nettoyez immédiatement les petites surfaces couvertes de moisissure.

En général, les plaques de moins d’un mètre carré sont facilement nettoyables. Frottez la zone atteinte avec de l’eau chaude additionnée de savon à vaisselle non parfumé, puis passez un chiffon propre et mouillé et assurez-vous de sécher la surface rapidement. Pour nettoyer les plaques de plâtre, il faut utiliser du bicarbonate de soude au lieu du savon à vaisselle et éviter de trop mouiller la surface visée. Il est inutile de passer une couche de peinture sur la moisissure, car cela ne résoudra pas le problème. Lors du nettoyage, portez toujours un masque approprié, des lunettes de sécurité et des gants de caoutchouc.

2 – Gardez votre maison au sec

Trouvez et réparez ensuite les fuites qui ont causé la moisissure. Assurez-vous que les appareils suivants évacuent l’air à l’extérieur de la maison : sécheuse, ventilateurs de salle de bain et de cuisine et appareils de chauffage à l’huile ou au propane. Assurez-vous de raccorder et de laver vos gouttières et descentes pluviales et n’oubliez pas qu’elles doivent diriger l’eau loin de la maison. Vérifiez que le terrain autour de la maison est bien en pente vers l’extérieur, de manière à ce que l’eau qui ruisselle s’éloigne des fondations.

3 – Prenez des habitudes de prévention de la moisissure

Encouragez tous les membres de votre famille à faire ce qu’il faut pour empêcher la moisissure de se développer. Par exemple, lorsque vous prenez une douche ou que vous cuisinez, faites toujours fonctionner un ventilateur ou ouvrez une fenêtre ; nettoyez et séchez les surfaces qui sont mouillées : passez régulièrement l’aspirateur sur les tapis et les meubles ; évitez de suspendre le linge à l’intérieur pour le faire sécher ; utilisez si possible un déshumidificateur par temps humide et n’entreposez jamais de bois de chauffage à l’intérieur de votre maison.

4 – Laissez les experts s’occuper des gros problèmes de moisissure

Votre maison a plus de trois petites plaques séparées de moisisure, une plaque de moisissure de plus d’un mètre carré, ou encore la moisissure ne disparaît pas même après plusieurs nettoyages ? Faites appel à un expert, communiquez avec votre bureau régional de la SCHL ou  consultez le site de la SCHL (www.schl.ca) – section Humidité et moisissure.

(Source : SCHL)